L'avocat au service de l'immigration

Fraude relative au mariage

Demandeurs de visa

Il est fortement conseillé aux demandeurs de visa de ne pas s'impliquer dans un mariage de complaisance. Si vous le faites, le visa pourrait vous être refusé et vous pourriez être interdit de voyage au Canada pendant deux ans. De plus, votre dossier à Citoyenneté et Immigration Canada sera entaché toute votre vie.

Si vous vous impliqué dans un mariage de complaisance et que vous venez au Canada en tant qu'immigrant, des mesures d'exécution de la loi pourraient être prises contre vous et l'Agence des services frontaliers du Canada pourrait vous expulser.
 

Répondants

De l'autre côté, si vous êtes un citoyen ou un résident permanent du Canada et que vous rencontrez quelqu’un d’un autre pays sur Internet ou au cours d’un voyage, la prudence est de mise si vous voulez l'épouser et le parrainer pour que cette personne vienne s'établir au Canada.

Vous devrez alors subvenir aux besoins financiers de votre mari ou de votre femme pendant trois ans, même si votre relation est un échec.

Vous devrez aussi rembourser les prestations d'aide sociale (du gouvernement) si votre conjoint en reçoit et il ne vous sera pas possible de parrainer quelqu'un d'autre tant que cette dette ne sera pas acquittée.

Il est important de ne pas vous laisser séduire par des offres monétaires alléchantes ou encore d'autres cadeaux  qu'on vous offre si vous contractez un mariage de complaisance dans le but de faire venir quelqu'un au Canada. De graves accusations criminelles pourraient être portées contre vous si vous le faites et vous devrez quand même respecter les conditions du parrainage.

Pour obtenir des renseignements plus complets sur les fraudes relatives au mariage, visitez la section sur la fraude du site Web de Citoyenneté et Immigration Canada.

© Barreau du Québec 2013-