L'avocat au service de l'immigration

En matière d'argent

Les services bancaires

Vous avez d'abord besoin d'un compte bancaire pour effectuer vos opérations courantes comme le dépôt de votre paie par exemple. Vous pouvez vous adresser à l'institution financière de votre choix pour se faire. Il est recommandé de ne pas fermer votre compte dans votre pays avant d'en avoir obtenu un au Québec. Les banques, caisses ou sociétés de fiducies vous offrent une variété de services allant du change de devises étrangères, le transfert d'argent au simple coffret de sûreté.

Les services bancaires sont très automatisés et vous trouverez ainsi des guichets automatiques en plusieurs endroits pour obtenir de l'argent, payer des factures ou déposer des chèques à l'aide d'une carte de débit bancaire. La plupart des transactions courantes peuvent être faites à l'aide de cette carte (épicerie, station d'essence, pharmacie, etc.) et le montant sera débité de votre compte automatiquement. Des frais peuvent cependant s'appliquer pour chacune des transactions.

Les cartes de crédit

Les institutions financières de même que certains commerces proposent un grand nombre de cartes de crédit. Il faut cependant être prudent quant à leur utilisation, car si on ne rembourse pas la totalité de la somme que nous avons utilisée à crédit lorsqu'arrive le moment de payer le solde, des intérêts s'appliquent et le taux est très élevé.

Les taxes de vente

Au Québec, vous devrez payer des taxes de vente sur la plupart des produits et services (ex. : vêtements, produits de quincaillerie, services d'un plombier ou d'un électricien, etc.). Il y a deux taxes. La TPS, ou taxes sur les produits et services, qui est une taxe de 5 % prélevée par le gouvernement du Canada, et la TVQ, ou la taxe de vente du Québec, qui est de 9,975 % en 2016. La plupart du temps, les taxes ne sont pas affichées dans le prix d'un article et seront ajoutées lorsque vous passerez à la caisse.

Au Québec, c'est Revenu Québec qui administre la TPS et la TVQ. Pour en savoir plus sur les taxes de vente et les produits et services sur lesquels elles s'appliquent ou non, visitez la section sur les taxes du site Web de Revenu Québec.

Les impôts

L'argent que chaque personne paie en impôt sert à financer des services de la collectivité (santé, éducation, services sociaux, etc.). Le paiement des impôts se fait directement par retenue sur votre salaire de travail.

Toutes les personnes qui résident au Québec doivent produire leurs déclarations de revenus. Chaque contribuable déclare le revenu qu'il a gagné dans l'année et peut demander des déductions ou crédits d'impôt auquel il a droit. Chaque année, le Québécois doit produire deux déclarations de revenus : une pour le gouvernement du Québec (Revenu Québec) et une autre pour le gouvernement du Canada (Agence du revenu du Canada). Ces déclarations sont faites sur des formulaires prévus pour cela. Une année d'imposition s'étend du 1er janvier au 31 décembre. Les déclarations de revenus doivent être transmises aux deux gouvernements au plus tard le 30 avril de chaque année.

Retenues sur la paie

Certaines sommes d'argent seront retenues directement sur la paie que vous recevez de votre employeur. Il s'agit de l'impôt sur le revenu (fédéral et provincial), de la cotisation au Régime de pensions du Canada ou au Régime de rentes du Québec, de la cotisation pour l’assurance-emploi, les cotisations syndicales si vous êtes membre d’un syndicat, la contribution à un régime de retraite ou de pension et toute autre retenue qui a été convenue par écrit entre vous et votre employeur.

Pour obtenir plus d'informations sur les services bancaires, les cartes de crédit, les impôts et autres informations pratiques en matière d'argent, consultez le guide Apprendre le Québec.

Le site Web de Citoyenneté et Immigration Canada consacre également une section sur la préparation financière.

© Barreau du Québec 2013-