L'avocat au service de l'immigration

En matière d'emploi

Le marché du travail au Québec

Au Québec, une formation minimale est exigée dans la majorité des offres d'emploi et elle correspond à 11 années de scolarité soit l'équivalent d'un diplôme d'études secondaires.

Une bonne connaissance de la langue écrite est hautement valorisée dans l’ensemble du marché du travail professionnel.

La connaissance du français, et souvent de l’anglais, à l’oral et à l’écrit, aide grandement vos chances d'avancement professionnel.

De plus, certaines professions et certains métiers, comme la profession d'avocat, sont réglementés, il est donc nécessaire de satisfaire à diverses conditions afin de pouvoir les exercer. Si tel est le cas de votre profession ou métier, vous devez vous adresser à l'ordre professionnel ou à l'organisme de réglementation compétent pour obtenir les renseignements propres à une profession ou un métier.

Consultez le site Web du ministère de l'Immigration, de la Diversité et de l'Inclusion pour en savoir davantage sur le marché du travail au Québec et obtenir d'autres ressources reliés à l'emploi.

Trouver un emploi

Vous devez d'abord évaluer la concordance entre votre formation, vos expériences professionnelles et les possibilités d’emploi au Québec.

Il se peut que votre premier emploi ne soit pas aussi qualifié que celui que vous aimeriez occuper ou encore qu'il ne soit pas du tout en lien avec vos compétences professionnelles. Il vous est alors possible d'occuper cet emploi pour subvenir à vos besoins tout en suivant une formation ou en attendant de trouver quelque chose qui vous convienne davantage. Quoi qu'il arrive, cet emploi vous permettra de vous familiariser avec le marché du travail et d'acquérir de l'expérience québécoise.

En résumé, voici les principales démarches pour vous trouver un emploi, tel que décrites sur le site Web du ministère de l’Immigration, de la Diversité et de l'Inclusion :

  • Se familiariser avec le marché du travail québécois
  • Explorer les perspectives d'emploi dans votre domaine d'expertise
  • Vérifier si vous avez besoin d'une évaluation comparative de vos études
  • Vérifier si votre profession ou votre métier est réglementé au Québec
  • Explorer les régions où il y a de bonnes perspectives d'emploi
  • Apprendre l'anglais, en plus du français, si l'emploi l'exige
  • Préparer votre dossier et consulter les offres d’emploi
  • Créer votre propre emploi si vous le souhaitez

Consultez le guide Apprendre le Québec pour vous aider et avoir un portrait complet des démarches à réaliser en matière d'emploi.

Numéro d'assurance sociale

Le numéro d’assurance sociale (NAS) correspond à un numéro de neuf chiffres dont vous avez besoin pour travailler au Canada ou pour recevoir des prestations et des services liés aux différents programmes gouvernementaux.

Pour en savoir plus sur le numéro d'assurance sociale et obtenir la carte, visitez le site Web de Service Canada.

Conditions minimales de travail

Au Québec, il existe également des conditions minimales encadrant le travail. Entre autres :

  • le salaire horaire minimum;
  • le temps supplémentaire (effectué en surplus de l'horaire de travail);
  • les vacances, les jours fériés, chômés et payés et les absences et congés pour des raisons familiales ou parentales;
  • les règles que doivent respecter les employeurs en cas de cessation d’emploi, de congédiement, etc.

Pour connaître ces différentes conditions, consultez le site Web de la Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail du Québec.

En cas de perte d'emploi

Si vous perdez votre travail, vous pourriez être admissible au Régime d’assurance-emploi et recevoir des prestations (certaines conditions s'appliquent). Tous les employeurs et les personnes qui occupent un emploi doivent cotiser à ce régime d’assurance public.

Pour en savoir plus, consultez le site Web de Service Canada.

© Barreau du Québec 2013-