L'avocat au service de l'immigration

Histoires de cas

Changement de statut
L'histoire de Gloria et de sa rencontre avec Me Bienvenu

Gloria : Bonjour, je suis Gloria

Me Bienvenu : Enchanté. Et puis? Pas trop difficile l’adaptation?

Gloria : Non, pas du tout. Ça passe si vite. Déjà un an que je suis ici! J’aimerais ça
rester au Québec travailler, vivre ici.

Me Bienvenu : Oui, qu’est-ce qui vous attire ici? Je suis toujours curieux d’avoir
un point de vue extérieur sur les Québécois.

Gloria : Les gens sont accueillants, on a de l’avenir ici dans mon domaine.

Me Bienvenu : Et bien, je suis content que ça vous plaise…

Gloria : Comme je vous disais au téléphone, j’avais commencé des démarches auprès
d’un conseiller pour m'établir ici de manière permanente, mais je ne me sentais pas trop en confiance... Il m’a dit que mon dossier serait évalué sur une dizaine de critères,
qu’avec lui et ses contacts, ça irait plus vite… Je ne suis pas certaine de vouloir aller au
doctorat, il m’a conseillé de mentir, de dire que j’avais l’intention de travailler, que j’avais beaucoup de chances car j’étais plus qualifiée… c’était vague, ça ne m’a vraiment pas plu… c’est là que j’ai décidé de mieux m’informer sur mes droits et mes obligations.

Me Bienvenu : Ouais, bien, vous avez bien fait. C’est pas tout faux, mais ce n'est pas aussi simple. Même si on vous a fait miroité qu’en tant qu’étudiante, vous auriez plus de facilité… Vous avez des droits, mais ça vient avec des obligations. Et il faut toujours
être 100 % honnête. Il existe des programmes qui pourraient accéler votre démarche en toute légalité. D’abord, vous devrez remplir deux déclarations. Une première pour le certificat de sélection du Québec et une deuxième pour la demande de résidence permanente. C’est important de bien comprendre et de bien le faire, car à défaut de fournir les renseignements de façon adéquate, votre situation pourrait se compliquer.

Gloria : Quelles seraient les conséquences?

Me Bienvenu : Bien, ça pourrait compromettre vos projets. L’immigration peut renverser sa décision sur une fausse déclaration et en plus ça peut vous suivre toute votre vie… C’est pour ça que les conseils d’un avocat sont très utiles. J’ai de l’expérience et vous êtes protégés par le Barreau du Québec, ça ne vous trompera jamais.

Gloria : Aussi, je ne suis pas certaine d’étudier à temps plein ou partiel au prochain
semestre et je me demande ce qui est mieux pour mon dossier...

Me Bienvenu : Je vous propose de prendre un autre rendez-vous cette semaine et de
démêler tout ça en toute confidentialité à mon bureau.

Gloria : Merci Maître Bienvenu. Je vais pouvoir dormir mieux… et surtout, avoir toute
la tête à mes études !!

Me Bienvenu : Oui c’est important! Un an chez nous… Allez-vous fêter ça ?

Gloria : Oui, avec mes amis… vous avez des suggestions de restos?

Me Bienvenu : Près d'ici, je peux vous en suggérer quelques-uns... Mais encore un petit
rappel avant votre petite fête : toute conduite avec facultés affaiblies est dangereuse et doit être évitée… même lorsqu'on n’a pas sa citoyenneté ou son permis de résident permanent, c’est considéré comme une infraction criminelle passible d’expulsion immédiate… C’est très important d’être très très vigilant...

Gloria : Ah merci! J’apprécie le conseil! Je voulais aussi vous parler un peu de mon bail
de location…

© Barreau du Québec 2013-